Théâtre-Danse

Dans le cadre de l’enseignement d’exploration Arts du spectacle dispensé en 2ndA, co-animé par Béatrice Lécroart-Hue, professeur de lettres, et Emeline Vimeux, professeur d’histoire-géographie, un projet interdisciplinaire  a débuté le 11 décembre 2017 et arrivera à son terme début mai 2018.

D’après un récit de Christophe Fourvel

La dernière fois où j’ai eu un corps

 

 

 

 

 

La dernière fois où j’ai eu un corps est l’histoire tristement banale d’une jeune Albanaise, trahie, vendue, prostituée.
Dans ce texte violent et sans concession, Christophe Fourvel réussit la prouesse de donner la parole à son héroïne, qui nous conte avec ses mots, ses erreurs et ses errances, le quotidien de son arrivée en France, de son inexorable descente en enfer.
C’est dans cette parole retranscrite, ce langage uppercut, entre les mots crus et les approximations poétiques, que la littérature crée ce miracle de pouvoir dénoncer l’horreur du monde en cherchant beauté et bienveillance au fin fond d’une humanité barbare.
De grâce aussi, il est question dans les formes de Natalie Lamotte qui rythme le livre de ses encres rouges hésitant entre la chair et la fleur.

 Adapté par la danseuse Geneviève Pernin, les comédiennes Muriel Racine et Lucile Tanoh de la Cie BRRFTTTT

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Rencontre avec l’écrivain, Christophe Fourvel, et ateliers d’écriture
  • Ateliers danse et théâtre
  • Représentation de l’adaptation de La dernière fois où j’ai eu un corps par la Cie BRRFTTTT au Petit Théâtre de La Bouloie
  • Echange avec des élèves du lycée Pasteur et restitution du travail d’atelier
  • Rencontre avec des bénévoles du « NID », association d’aide aux prostituées

 

 

Ce projet est financé par la DRAC, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que le lycée Jules-Haag.

 

I

Intervention de Christophe Fourvel, le 18 décembre 2017 à Jules Haag