BTS Métiers de la Mode-Vêtements (MMV)


Imprimer

Métiers de la Mode-Vêtements

Objectif de la formation :

Le Brevet de Technicien Supérieur Métiers de la mode – vêtement est un diplôme national de niveau III (bac+2). La capacité en première année est de 18 étudiants.
La formation sur 2 ans va offrir aux étudiants des techniques et des compétences nécessaires à l’ensemble des missions et des tâches qui peuvent lui être confiées dans le cadre de son métier.
• Recherche et développement de produits : conception, prototypage.
• Industrialisation des produits, production : élaboration d’un dossier technique de fabrication.
• Communication / marketing, distribution.
Un stage industriel (en fin de première année) d’une durée de 6 semaines, en France ou à l’étranger, vient compléter la formation.
L’émergence des outils numériques et de la réalité virtuelle s’invite aussi au lycée Jules-Haag, où prennent une place croissante
CAO et DAO, avec pour objectif la maîtrise d’outils et de logiciels performants :
(Modaris expert, 3D, Kaledo, Diamino, table de découpe automatisée).

Pour quels métiers demain ?
Le modéliste exerce son activité en entreprise ou dans des bureaux indépendants de services pour la conception et l’industrialisation des produits. Il est amené de plus en plus à travailler pour des clients étrangers à la recherche du savoir faire industriel français, notamment dans le luxe.
Des recrues sont recherchées pour l’encadrement à l’étranger comme pour les bureaux de mise au point en France.
Grâce à ses compétences techni – ques, le titulaire de ce nouveau BTS est apprécié par les entreprises.
Son insertion ne pose pas de problème à condition qu’il soit mobile. Il occupe généralement des postes en bureau d’étude, bureau des méthodes, en sourcing, en mise au point de prototype et contrôle qualité…

Dans quels secteurs d’activité ?
Tous les domaines du prêt-à-porter textile, du cuir et de l’ameublement.
La filière mode est présente à Besançon depuis 1964, elle s’est installée au lycée Jules-Haag en 1989.
Plébiscitée par de nombreux partenaires extérieurs, elle met en place des projets diversifiés :
– Salon des mariés à Micropolis Besançon, avec les créateurs et les professionnels ;
– Projet de la robe régionale de Miss Franche-Comté pour le comité Miss France.

LA FORMATION

Pour plus d’informations télécharger la plaquette de la formation