« Ce qui a fait la différence, c’est mon diplôme technique. »

Maximin Chapuis, diplômé de la promotion 2016 BTS CIM, est à Besançon pour une série de conférences. Il nous parle de Bagdad, de l’horlogerie française au XVIIIe siècle, de poursuite d’études, de marche et de passion.